Conseils pratiques pour bien semer et entretenir son gazon

La culture et l’entretien du gazon requiert un bon nombre de connaissances, afin d’obtenir le résultat escompté. Si certains choisissent de poser une tourbe ou du gazon en plaques, l’ensemencement du gazon nécessite un minimum de préalables établis comme suit : le choix du moment (c’est-à-dire la saison), la préparation du sol, l’ensemencement proprement dit pour enfin terminer par un arrosage régulier.

Quand semer son gazon ?

Le choix du moment est très important dans le processus d’ensemencement de votre gazon. En général, deux périodes sont proposées à savoir le printemps compris entre mi-mars et mi-juin et l’automne de fin août à mis septembre. Cependant, il est généralement conseillé de semer son gazon en automne plutôt qu’au printemps, parce que les jeunes plantes résistent mieux au froid qu’à la sécheresse.

Comment préparer son terrain ?

Cette étape est l’une des plus cruciales dans les processus d’ensemencement du gazon. La préparation de la terre requiert une attention particulière. Il est impératif de débarrasser le jardin de tous objets et déchets ou un quelconque autre corps étranger susceptibles de ralentir la floraison. Il faudrait aussi veiller à bien niveler la surface pour plus d’harmonie.

Comment semer son gazon ?

Pour éviter des dysfonctionnements, il est préférable d’emblée de commencer par un brassage de votre mélange. En effet, certains sacs de gazons contiennent des graines de tailles différentes et si elles ne sont pas bien mélangées, cela peut avoir un impact sur la floraison d’où l’absence d’homogénéité. Une fonction que vous pourrez contrôler davantage lors de votre dosage. Ce processus exige une attention particulière pour assurer à votre pelouse une homogénéité. Il est généralement conseillé de semer entre 30 et 50 grammes par m², en fonction des terres.

La manière de semer incombe aussi, il est généralement conseillé de semer à la volée pour assurer un plus beau résultat. Pour y parvenir, vous devez commencer par diviser votre jardin en bandes de façon à obtenir un damier. Ensuite, il faut diviser la quantité des graines en autant de bandes. Si certains préconisent un ensemencement dans le sens de la longueur en reliant les bandes, d’autres conseillent de semer bande après bande.

Comment protéger votre gazon ?

Une fois l’ensemencement fini, vous devez veiller à la protection de votre jardin, terrain ou autre surface afin de maîtriser son évolution. Pour cela, il est conseillé de recouvrir légèrement la surface semée avec du terreau qui en plus de cela pourra servir d’éléments nutritifs aux graines. Veillez aussi à ce que la terre soit constamment humide et surtout n’hésitez pas arracher la moindre mauvaise herbe qui pousse. Ainsi, il ne restera plus qu’à tondre le gazon dès que ce dernier aura atteint les 10c m.

      Et si vous donniez votre avis ?